Transactions, résultats et innovations

Par Olivier Gélinas, Analyste Financier, Contributeur pour DayTrader Canada

La saison des résultats annuels bat son plein et les investisseurs sont à l’affût de parcelle d’information leur apportant un avantage quelconque sur les marchés. Alors que la volatilité aussi se fait connaître ces temps-ci, les entreprises cherchent tant bien que mal de solidifier leur base dans leur créneau respectif. Des compagnies telles que Alphabet (NASDAQ :GOOGL), PayPal (NASDAQ : PYPL) et Electronic Arts (NASDAQ : EA) déclarent leurs résultats cette semaine, s’accaparant les projecteurs de Wall Street ne serait-ce que pour une journée. Les résultats financiers sont certes importants, toutefois l’innovation venant de ces compagnies à vocation technologique a également été scrutée à la loupe lors du Consumer Electronics Show de janvier, ou affectueusement appelé, le CES.

Faisons d’une pierre, deux coups. Sony Group, se transigeant sur NYSE sous forme d’ADR (American Depository Receipts), ticker SONY, annonça son intention d’acheter Bungie pour 3.6 milliards de dollars américains. Bungie, bien connu pour ses titres de jeux vidéo tels la série Halo ainsi que Destiny, changera de mains prochainement. Quoique Sony ne peut se permettre une acquisition à 69 milliards comme Microsoft l’a fait avec Activision la semaine dernière, il s’agit tout de même d’une poussée dans l’industrie du jeu vidéo pour l’entreprise. Les transactions d’acquisition s’accélèrent dans le milieu, preuve additionnelle que la course pour le divertissement digital est bien réelle. Le titre sur les marchés américains a bondi de près de 6% dans la journée, avant que la Bourse ne halte les transactions suivant l’annonce.

Source: MarketWatch – 1 day chart, Sony Group – February 1st, 2022

Le deuxième coup, avec cette même pierre, nous provient du CES 2022, qui se tenait entre le 7 et le 10 janvier dernier à Las Vegas. Alors que Sony avait annoncé lors de ce même évènement en 2020 un premier véhicule prototype intitulé Visions-S. Ce prototype était alors qu’un simple amusement pour les yeux des curieux de gadgets et d’automobiles. Deux ans plus tard, Sony nous revient avec une division intitulée Sony Mobility, dans laquelle un deuxième concept de voiture a été présenté, intitulé simplement Vision-S 02. Ces modèles affichent une capacité de 544 chevaux et d’une vitesse maximale au-dessus des 200km/h. Bien entendu, l’aspect divertissement, polyvalence et aise d’usage quotidien sont mis de l’avant dans ces véhicules hautement technologiques.

Source: Auto123 – Vision-S 02

Passons maintenant du côté de PayPal, qui présentait ses résultats aux investisseurs ce mardi après la fermeture des marchés. Malgré les revenus totaux de $6.9 milliards ce dernier trimestre, soit plus élevé que les $6.1 milliards enregistrés l’an dernier à pareille date, les indications des trimestres à venir aura été le point déclencheur. Les projections sont sans l’ombre d’un doute plus basses que les exercices antérieurs suite à la transition anticipée de eBay (NASDAQ : EBAY) hors des résultats de PayPal. À titre indicatif, la division des technologies de paiements a enregistré des revenus de $801 millions, alors qu’ils étaient de $1,56 milliard l’an dernier.

Le titre de PayPal se transigeait à près de 17% sous la valeur de clôture au 1er février, soit 146$ versus 175.80$. Le CEO, Dan Schulman, dit vouloir se concentrer davantage sur les services financiers globaux que sa plateforme nouvellement redessinée offre. Ces services offrent entre autres l’achat de cryptomonnaies, un vecteur de forte croissance pour PayPal depuis cet ajout en octobre dernier. Néanmoins, avant de pouvoir respirer librement, les investisseurs devront d’abord digérer les baisses de revenus à venir venant de la transition « post-eBay ».

Source: MarketWatch – 1 day chart, PayPal Holdings Inc. – February 1st, 2022

Revenons le temps de quelques instants sur les jeux vidéo, où Electronic Arts présenta à son tour des résultats plutôt décevants. La déception du côté de EA s’est justifiée par le flop total du lancement du jeu Battlefield 2042, autant du côté du développeur, que des joueurs. Ce nouvel ajout à la longue lignée de la série Battlefield (souvent regardé comme étant le principal compétiteur de la série Call of Duty d’Activision), n’a pas su dynamiser les ventes comme espéré. Les revenus du dernier trimestre ont frôlé les $1.76 milliards, alors que le consensus des analystes pointait vers $1,82 milliard. Ce manque a nécessairement engendré un recul du titre de près de 1.5% après la fermeture des marchés, ce qui, tout compte rendu, n’est pas si mal que cela laisse paraître. EA a également annoncé la venue de Chris Suh comme directeur financier. M. Suh vient tout droit de Microsoft et remplacera Blake Jorgensen, qui était en poste depuis près de 10 ans. 

Un des seuls filons d’or parmi les récents résultats financiers est celui d’Alphabet de Google. Un dernier trimestre hors pair a été dévoilé aux investisseurs avec des revenus 4.4% au-delà du consensus. Les revenus du créneau infonuagique ont été soutenus tout au long de l’exercice, compensant quelque peu pour le manque à gagner au niveau des revenus de publicités sur YouTube. D’ailleurs, la division publicitaire de Google aura enregistré $61.24 milliards pour le trimestre, soit 33% plus élevé que l’an dernier à pareille période.

Une autre nouvelle qui a retenu l’attention ce trimestre pour Google est leur fractionnement d’actions 20-pour-1. Ce fractionnement a pour résultat de laisser la capitalisation boursière intacte, tout en redonnant 19 actions additionnelles aux détenteurs actuels. Ce remaniement corporatif est un effort de rendre l’achat d’un titre d’Alphabet plus abordable pour le commun du mortel. Suite au fractionnement, un titre qui valait autrefois près de 2 600$ l’unité, sera donc à environ 130$. Comme l’achat fractionnel d’actions boursières n’est pas disponible sur toutes les plateformes de courtage, Alphabet a pris la même route que Tesla (NASDAQ :TSLA) et Apple (NASDAQ :AAPL) en fractionnant eux-mêmes leurs actions afin de les ramener dans une tranche de prix psychologique davantage acceptée par les investisseurs.

La saison des résultats est loin d’être terminée, cependant la tendance baissière sur nos très populaires titres de technologie se confirme. Les problèmes sont nombreux et il sera intéressant de voir les prochaines innovations auxquelles nous pourrions faire face en 2022. Après tout, si Sony est en mesure de sortir un véhicule, qui sait où se trouve réellement la limite de ces entreprises à capitalisation ahurissante.

Sources : 

https://markets.businessinsider.com/news/stocks/sony-bungie-acquisition-stock-price-destiny-halo-playstation-2022-1

https://www.auto123.com/fr/actualites/sony-automobile-mobility-ces-2022-vision-s-02/68827/

https://www.bnnbloomberg.ca/not-a-patent-troll-38-000-blackberry-patents-have-a-new-owner-1.1716803

https://www.marketwatch.com/story/paypal-stock-drops-as-ebay-impacts-weigh-on-earnings-outlook-11643751038

https://www.bnnbloomberg.ca/ea-revenue-forecast-misses-estimates-after-battlefield-flop-1.1716889

https://www.cnbc.com/2022/02/01/alphabet-googl-q4-2021-earnings.html

L’auteur de ce billet déclare détenir des positions dans certains des titres mentionnés, mais n’a cependant pas l’intention d’initier de positions dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.

Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.

DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier. DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.