Billet Boursier

Tout ce qui brille n’est pas or, mais…

Tout ce qui brille n’est pas or, mais…

Tout ce qui brille n’est pas or, mais…

 

Le marché des métaux précieux a très bien performé depuis le début de l’année, son principal acteur, l’or, tout particulièrement. En effet, la populaire valeur refuge est en hausse de plus de 19% pour l’année, en voie de dépasser son haut de tous les temps.

En revanche, un autre métal précieux est passé sous le radar dans les derniers mois : l’argent. Il est peut-être temps pour ce métal de briller à son tour. En effet, tel que l’on peut l’observer sur le graphique hebdomadaire ci-dessous, l’argent semble en voie de briser une zone de résistance datant de 2015.

De plus, si l’argent ne venait qu’à fermer son immense écart par rapport à l’or, on pourrait facilement repasser au-dessus de 20$, ce qui pourrait déclencher une rapide hausse du prix de la commodité. D’ailleurs, tel que mentionné plus haut, tout comme l’or, l’argent est également une valeur refuge (c’était jadis une monnaie avant l’or). Toutefois, comme c’est également un métal utilisé dans le domaine industriel, à la hauteur d’environ 50% et que le marché est plus restreint, il a été aussi affecté par la crise de la COVID-19, étant en hausse de 8% pour l’année.

D’ailleurs, cet écart se calcule comme un multiple par rapport à l’or. Historiquement, la moyenne du ratio du prix de l’or sur l’argent est de 65.20 fois. Or, actuellement, la commodité dorée se transige à plus de 93 fois le prix de son cousin. Aussi, avant la fin de l’année 2018, le ratio n’avait jamais dépassé les 80 fois le prix de l’argent. Enfin, pour faire un calcul simple, si l’on prend un retour à 80x, supposant que le prix de l’or demeurait stable à 1825$ l’oz (qui se rapproche de ses sommets historiques), on obtiendrait une juste valeur théorique de l’oz d’argent à environ 23$, soit près de 21% de potentiel de hausse. Autrement, si on prend la moyenne de 65.20 fois, avec le même prix de l’or, on obtiendrait une juste valeur théorique de l’oz d’argent à environ 28$, soit près de 50% de potentiel de hausse.

En somme, il existe plusieurs façons de transiger l’argent. Tout d’abord à travers les actions et les options sur iShares Silver Trust (ARCA : SLV) ou Sprott Physical Gold Silver Trust (TSX : CEF) sur le marché canadien. Il existe également certains titres qui peuvent être intéressant tel que Pan American Silver (TSX/NASDAQ : PAAS)

 

Fisker : le prochain Tesla ?

Les performances du populaire fabricant d’automobiles électriques ont beaucoup fait parler depuis le début de l’année. Beaucoup pensant que la valorisation du titre tendait vers l’absurde, Tesla et Elon Musk ont encore une fois défié les scénarios les plus optimistes en produisant un rendement pour l’année, à ce jour, de plus de 250 %.

Or, selon plusieurs, le titre étant maintenant à plus de 1400$ US, celui-ci aurait déjà beaucoup donné pour l’année (c’est encore à confirmer, on ne sait jamais avec ce genre d’entreprise!). C’est pourquoi l’annonce de l’entrée en Bourse d’une entreprise du même secteur est apparue sur nos radars cette semaine.

En effet, la « start-up » productrice de véhicules électriques Fisker prévoit entrer en bourse grâce à une fusion avec une société détenue par la société de capital-investissement Apollo Global Management, à une valeur combinée de 2,9 milliards de dollars.

De ce fait, l’aspirant constructeur automobile californien fusionnera avec Spartan Energy Acquisition (NYSE :SPAQ), une société d’acquisition spécialisée. L’accord devrait être conclu au quatrième trimestre, a annoncé une source interne de l’entreprise. Cette fusion devrait fournir à Fisker le financement nécessaire pour mettre en production son premier produit, le Fisker Ocean, d’ici fin 2022.

Naturellement, Fisker n’a pas Elon Musk comme président. En revanche, si le momentum autour des voitures électriques est toujours présent, il pourrait s’agir d’un titre à surveiller.  Pour ceux dont le nom leur sonne une cloche, Fisker faisait partie des concepteurs de la BMW Z8 et de l’Aston Martin DB9. De plus, ils avaient lancé une entreprise du même nom qui avait mis sur le marché un véhicule hybride rechargeable appelé Karma. La société a fait faillite en 2013. Wanxiang Group, une société chinoise, a acheté les actifs de la société, mais Fisker a conservé le nom.

 

Explication de « l’effet Robinhood »

Une nouvelle clientèle au sein des investisseurs dits « investisseurs particuliers » ou « retail investors »  a fait beaucoup parler au cours des derniers mois, comme quoi pour plusieurs, la hausse des marchés serait attribuable à ces petits épargnants qui entrent à coup de quelques centaines d’actions dans des titres en difficulté, propulsant ces derniers à la hausse. En effet, en regardant le graphique ci-dessous, on constate que la question en est une des plus valides :

 

Tout d’abord, il est bon de savoir que trois millions de nouveaux comptes au cours des quatre premiers mois de cette année ont été créés chez Robinhood. Selon l’entreprise, environ la moitié de ces nouveaux comptes étaient des nouveaux investisseurs. De plus, bien que non disponible au Canada, on peut comparer Robinhood aux plateformes de trading à faible coût telles que Questrade et Wealthsimple qui ont aussi signalé une augmentation de leur nombre de nouveaux utilisateurs.

De ce fait, il est bon de noter que même si le nombre d’investisseurs « Robinhood » a grimpé en flèche, ces investisseurs ne représentent qu’un faible pourcentage du marché et des transactions globales. Selon les données de Greg Taylor de Purpose Investments, la participation des investisseurs particuliers représente actuellement environ 25% du volume du marché américain.

Le véritable joueur d’importance dans les marchés actuel est plutôt les algorithmes. Ainsi, encore une fois selon M. Taylor, les algorithmes représenteraient plus de la moitié des échanges sur le marché. Les jours extrêmement volatils, il affirme même que ce nombre pourrait représenter jusqu’à 90% des transactions. Ces données ont été confirmées par le Financial Times en 2012. Tel que l’on peut voir ci-dessous, le graphique nous indique que la tendance est encore à la hausse. Il n’est pas trop audacieux d’affirmer que la tendance s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui, depuis la publication de ces tableaux.

 

On peut donc déduire qu’actuellement, ces « algos » seraient programmées pour rechercher les futures transactions de ces négociants actifs. Ainsi, lorsqu’un certain nombre d’investisseurs « Robinhood », parfois inspirés par une déclaration sur les réseaux sociaux, se jettent dans un titre, les algos les plus sensibles se joignent à eux, ce qui du même coup propulse le titre rapidement à la hausse. Cette activité accrue dans un titre peu négocié attire alors plus d’algos, attirant parfois d’autres investisseurs de détail et créer un effet d’entrainement. L’activité engendre l’activité et, ce qui commence comme un nombre réduit d’investisseurs qui négocient des sommes de petite envergure, a soudainement un impact démesuré sur le titre concerné. Pour ceux qui seraient intéressés à suivre l’activité des investisseurs « Robinhood », il existe le site Robintrack qui permet de le faire.

En somme, bien que tout semble bien se dérouler pour le moment, la Bourse a toujours été reconnue comme un mécanisme d’humilité. C’est-à-dire que ceux qui s’y pensent imbattables sont souvent ceux qui se font le plus mal. Ainsi, pour les investisseurs, la prudence est toujours de mise.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance et contributeur chez DayTrader Canada

 

Sources :

https://www.axios.com/robinhood-effect-moving-market-0425d618-c39d-4dfc-b8d7-4c4253575ada.html

https://www.bnnbloomberg.ca/this-is-why-robinhood-investors-have-an-outsized-impact-on-the-market-1.1460420

https://www.axios.com/robinhood-effect-young-investors-c4acb5e8-ecc3-4d0d-a193-d125fdf075e4.html

https://www.axios.com/robinhood-effect-moving-market-0425d618-c39d-4dfc-b8d7-4c4253575ada.html

https://seekingalpha.com/article/4354679-rise-of-robinhood-traders-and-implications

https://www.cnbc.com/2020/07/13/ev-startup-fisker-to-go-public-through-merger-with-apollo-backed-firm-at-combined-value-of-2point9-billion.html

Terminal Bloomberg.

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.

Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.

DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

 

Add comment


Solve : *
29 ⁄ 29 =