Billet Boursier

Pourquoi les investisseurs portent autant d’intérêt aux drogues hallucinogènes?

Pourquoi les investisseurs portent autant d’intérêt aux drogues hallucinogènes?

Pourquoi les investisseurs portent autant d’intérêt aux drogues hallucinogènes?

Il y a déjà cela près d’un an, nous faisions mention d’un nouveau secteur à surveiller, celui des drogues hallucinogènes. En effet, de plus en plus d’entreprises développant des traitements médicaux à partir de drogues hallucinogènes comme le LSD, la kétamine et l’ingrédient actif des « champignons magiques » sont en Bourse et sont très volatils.

D’ailleurs, ces temps-ci, les actions psychédéliques se négocient comme les entreprises de biotechnologie. Ainsi, la perspective de recherches prometteuses a poussé les valorisations à la hausse. De ce fait, si l’on se souvient bien, l’an dernier nous avons abordé le titre Mind Medicine Inc. (NEO : MMED), qui était à entreprendre des essais cliniques de médicaments à base d’hallucinogènes. Depuis son entrée en Bourse en mars dernier, le titre a réalisé un rendement de plus de 615%.

Cette importante popularité provient principalement de l’importante sensibilisation aux troubles de santé mentale, tout comme du nombre de personnes grandissant qui en souffre, ce qui est attribuable entre autres à la pandémie de COVID-19.

De plus, selon d’importantes organisations de la santé gouvernementales, tels que Santé Canada et la U.S. Food and Drug Administration, ces produits pourraient être très prometteurs.

Santé Canada

Santé Canada a accordé 16 exemptions à une sélection d’infirmières, de médecins, de thérapeutes et de travailleurs sociaux. Ainsi, leur permettre de posséder et d’utiliser de la psilocybine pour un entraînement personnel sans crainte de poursuites en vertu des lois nationales sur les drogues.

La FDA

La FDA a déclaré que les psychédéliques étaient une thérapie révolutionnaire pour la dépression sévère.

L’État de l’Oregon

L’Oregon approuve un cadre juridique pour l’utilisation thérapeutique de la psilocybine. Elle devient le premier État à le faire.
Enfin, voici un tableau de certains titres qui ont très bien performé en 2020.

Nom des entreprises

Performance en 2020

Mind Medicine

864%

Numinus Wellness

555%

Red Light Holland

300%

Codebase Ventures

210%

Revive Therapeutics

166%

Hollister Biosciences

148%

Lobe Sciences

133%

Compass Pathways

88%

Better Plant Sciences

76%

En somme, certaines recherches et études antérieures sur les drogues hallucinogènes devraient être publiées d’ici mi-2021, ce qui explique l’intérêt grandissant pour ce genre de titre. Cela se voit dans les valorisations de certaines de ces entreprises, qui dans certains cas, atteignent déjà un milliard de dollars.

Une donnée fondamentale pour l’investisseur actif, le « non-farm » payroll.

Vendredi, comme à chaque premier vendredi du mois, sortira une donnée très importante : le « non-farm payroll » ou la masse salariale non agricole. Ainsi, qu’est-ce que ce « non-farm payroll » ?

Dans un premier temps, la masse salariale non agricole est un terme utilisé aux États-Unis pour désigner le nombre total de travailleurs rémunérés moins les employés agricoles, les employés du gouvernement et les employés d’organisations à but non lucratif. Ce rapport est publié par le bureau des statistiques du travail des États-Unis le premier vendredi du mois suivant à 8h30, à quelques exceptions près. Il est énoncé en même temps que le rapport sur la situation de l’emploi, communément appelé « rapport sur l’emploi ». De plus, la masse salariale non agricole totale représente environ 80% des travailleurs qui produisent l’ensemble du produit intérieur brut (PIB) des États-Unis.

De ce fait, les données sont utilisées pour aider les décideurs et les économistes à déterminer la situation actuelle de l’économie et à prédire les niveaux futurs de l’activité économique.

Dans un second temps, qu’est-ce que le rapport contient?

Ensuite, les statistiques de la masse salariale non agricole présentent quels secteurs ont créés ou perdu le plus grand nombre d’emplois. De ce fait, la liste des secteurs figurant dans le rapport comprend les services professionnels et commerciaux, les soins de santé, le secteur financier, les industries extractives, la construction, la fabrication, le commerce de détail, le transport et l’entreposage, l’information, le secteur des loisirs et celui de l’hôtellerie. De plus, les analystes boursiers utilisent souvent cette ventilation pour prédire quels titres et quels secteurs pourraient avoir de solides résultats financiers. Enfin, le rapport contient également la semaine de travail moyenne, les gains en matière de salaire horaire moyen et la croissance des heures de travail elles-mêmes.

Dans un troisième temps, comment est-ce que ce rapport a un impact sur le négociateur actif?

Dans un premier temps, avant même que le « non-farm payroll » soit diffusé le vendredi, une autre donnée importante est publiée le mercredi précédent. Il s’agit de l’« ADP Non-Farm Employment Change » ou le rapport mensuel du cabinet de conseil en ressources humaines ADP. Ceci mesure de la variation mensuelle de l’emploi privé non agricole, basée sur les données de paie d’environ 400 000 clients commerciaux américains de la firme ADP. La publication, deux jours avant les données du gouvernement, est un bon prédicateur du rapport du gouvernement sur la masse salariale non agricole.

Lorsque le « non-farm payroll » est rendu public chaque premier vendredi de chaque mois, ce qu’il est important de remarquer est l’écart entre le chiffre attendu et celui annoncé. En effet, le chiffre annoncé a peu d’importance, car ce que Wall Street observe est si le chiffre publié est plus bas, égal, ou plus haut que l’estimation des analystes. Ainsi, un chiffre plus bas risque de faire baisser les marchés, alors qu’un chiffre plus haut, les faire monter. De plus, il est important de regarder s’il y a eu des corrections aux données du mois précédent, puisque cela pourrait aussi jouer sur les marchés. De ce fait, le meilleur moyen de voir, sur-le-champ, comment Wall Street a interprété le mouvement est en regardant le prix des contrats à terme sur les différents indices ainsi que le prix des obligations 10 ans du gouvernement américain. Si jamais les contrats à terme des indices sont à la baisse, souvent les obligations seront à la hausse, alors que si les marchés sont à la hausse, les obligations seront à la baisse. Ce phénomène s’explique par une réaction du capital des investisseurs qui désirent le déplacer vers des valeurs plus ou moins risquées.

Finalement, une petite exception se glisse à l’interprétation du « non farm payroll ». En effet, dans un contexte, où nous sommes dans l’incertitude par rapport à la direction des taux d’intérêt (coupe de taux ou non), un « non farm payroll » plus bas qu’espéré peut faire monter les marchés. Ainsi, la Réserve fédérale américaine se base sur ces chiffres pour prendre sa décision si elle augmente, gardera stable, ou diminuera ses taux. De ce fait, un « non farm payroll » plus bas que les attentes pourraient faire monter les marchés dans l’optique où, plus il est sous les attentes, plus la réserve fédérale penchera pour baisser les taux, une action favorable à Wall Street.
En somme, lors de la diffusion de ce type de données par le gouvernement américain il est important d’être prudent, car le résultat du rapport a souvent un très grand impact sur la direction des marchés pour cette journée.

École de trading : quels sont les débouchés?

Bien souvent, les études faites dans une école de trading privée servent à apprendre à transiger ou investir une partie de son patrimoine personnel. Ainsi, pour la majorité des étudiants, cela leur permet d’atteindre une certaine liberté financière, tout en sauvant sur les frais de gestions de grandes banques.

De plus, il est également possible d’en faire un métier. En effet, le trading, peut être considéré comme une entreprise à part entière. Ainsi, il est possible de générer de bons revenus de trading, sans plusieurs éléments qui peuvent être considérés comme négatifs d’une entreprise. De ce fait, il n’est pas nécessaire de posséder d’infrastructures majeures, aucun employé à gérer et le trading offre une liberté totale d’opérer son entreprise partout dans le monde. De plus, le trading est si vaste, qu’il permet à tous de trouver chaussure à son pied. D’ailleurs, si vous désirez en apprendre plus sur les avantages de travailler en Bourse, je vous invite à lire cet article écrit dans un précédent billet.

Or, les débouchés pour un cours dans une école de trading ne se résument pas uniquement à apprendre à transiger pour soi. En effet, dans un premier temps, une formation dans une école de trading peut être une porte d’entrée au monde de la finance. Ainsi, avec les apprentissages reçus dans une école de trading, dont une stratégie d’investissement profitable, il est possible de poursuivre ensuite ses études pour devenir courtier et ainsi transiger pour le compte d’autres clients.

Dans un second temps, étudier dans une école de trading peut être une excellente addition à un curriculum vitae. Par exemple, dans le cas d’un planificateur financier, il sera en mesure de comprendre plus en profondeur les subtilités du marché boursier ainsi que l’aspect analyse graphique. Ainsi, cela pourra lui permettre d’améliorer sa prise de décision dans le cadre de son travail.

En somme, il n’y a pas qu’un seul débouché à la suite d’études dans une école de trading et c’est pourquoi tout le monde peut trouver son compte à étudier dans une école comme celle-là.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance, Analyste et contributeur chez DayTrader Canada

Sources :

https://daytradercanada.com/billet-boursier/apres-le-cannabis-les-drogues-hallucinogenes-prochain-hype-sur-wall-street/
https://www.visualcapitalist.com/investors-psyched-about-psychedelic-stocks/
https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpsyg.2020.01681/full
https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-02-11/move-over-pot-psychedelic-companies-are-about-to-go-public

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.
Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.
DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

Add comment


Solve : *
34 ⁄ 17 =