Billet Boursier

Les entreprises de cannabis américaines se préparent pour les élections

Les entreprises de cannabis américaines se préparent pour les élections

Les entreprises de cannabis américaines se préparent pour les élections

Les élections américaines de cette année façonneront l’avenir de l’industrie du cannabis aux États-Unis, à tout le moins pour les prochaines années. En effet, alors que les États se bousculent pour générer des recettes fiscales et des emplois, le cannabis semble devenir une solution possible pour un bon nombre d’entre eux. Ainsi, le New Jersey, l’Arizona, le Mississippi, le Montana et le Dakota du Sud voteront sous forme de référendum la légalisation du cannabis. Ailleurs dans le pays, l’opinion populaire tend vers la légalisation de l’utilisation par les adultes dans le New Jersey, ce qui devrait inciter New York, la Pennsylvanie, le Connecticut et le Rhode Island à faire de même.

Voici la situation actuellement aux États-Unis :

De plus, une nouvelle adoption par les États augmentera le marché total disponible à l’industrie et enverrait un message fort pour une réforme structurelle. D’ailleurs, selon les analystes proches du dossier, un Sénat démocrate pourrait encourager les droits des États et permettre des opérations bancaires pour les producteurs de cannabis, un financement par emprunt qui amènerait un coût du capital inférieur. Un balayage démocrate pourrait du même coup aider à accélérer la participation institutionnelle et les l’arrivée de nouvelles firmes sur les marchés américains.

En ce qui concerne l’investisseur actif, de nombreux titres américains semblent être en mesure de profiter de cette éventuelle légalisation. Ainsi, trois titres semblent avoir un important momentum actuellement :

  • GrowGeneration Corp (NASDAQ : GRWG)  : GrowGeneration est un distributeur de produits agricoles. La société exploite des points de vente au détail d’équipement de jardinage spécialisé en hydroponique et la culture biologique. Elle vend de la nutrition végétale, des sols agricoles, des cultures, une technologie d’éclairage avancée, des équipements hydroponiques et aquaponiques et autres. GrowGeneration a enregistré une croissance de son bénéfice net de 142,4% alors que les revenus ont augmenté de 123,0% pour atteindre un niveau record de 43,5 millions de dollars au T2 2020, qui s’est terminé le 30 juin 2020. D’un point de vue graphique, l’entreprise semble faire un triangle haussier en jours, qui pourrait être annonciateur d’une continuation de la hausse future. Naturellement, la ligne de tendance haussière sur laquelle le titre se tient ne doit pas être percée.

  • Trulieve Cannabis Corp. (CSE :TRUL) : Trulieve Cannabis est une société de portefeuille basée au Canada qui, par l’intermédiaire de ses filiales, se consacre à la culture, à la possession, à la vente et à la distribution de cannabis médical. D’un point de vue graphique, l’entreprise se trouve dans une forte tendance haussière en semaine. En revanche, il sera très important de surveiller la zone de 31$, qui, si elle était percée pourrait propulser le titre dans une deuxième phase haussière

  • Planet 13 Holdings Inc. (OTC : PLNHF) : Planet 13 est une société holding qui, à travers ses filiales, développe des produits à base de cannabis. Les produits de la société comprennent du cannabis, des extraits de cannabis, des produits infusés, des vapeurs, des produits comestibles, etc. Finalement, d’un point de vue graphique en jour, le titre est également en tendance haussière et semble bien positionné pour un rebond dans la zone du 3.20.

En somme, le marché du cannabis étant un marché énormément spéculatif, la prudence est toujours de mise dans cette industrie.

GM se lance à la poursuite de Tesla

Alors que le Ford Bronco et le Jeep Wrangler se disputent le sommet du podium des tout-terrain, General Motors (NYSE : GM) tente de sortir du lot et vise un nouveau segment avec un concurrent différent: Tesla.

Le constructeur automobile de Detroit ressuscite le nom « Hummer » cette fois en tant que camion tout électrique qui devrait être mis en vente dans environ un an, soit probablement avant le « Cybertruck » de Tesla. Ainsi, ce sera le premier vrai test de GM en tant que concurrent contre Tesla. Ce sera également le premier véhicule doté de la plate-forme et des batteries EV de nouvelle génération de la société, appelé Ultium.

Il est important de noter qu’il s’agit d’une décision ciblée et stratégique de GM de ne pas ramener le Hummer avec un moteur à combustion interne pour rivaliser directement avec les futurs Broncos et Wrangler, la firme considérant que le segment est désormais surchargé.

Le camion pleine grandeur GMC Hummer sera le véhicule phare du nouveau plan de l’entreprise visant à investir 20 milliards de dollars dans les véhicules autonomes et tout électriques jusqu’en 2025, plan qui propose le lancement d’au moins 20 nouveaux véhicules électriques dans le monde d’ici 2023. De plus, GM a reconfirmé ces plans d’investissement malgré la pandémie de coronavirus.

En somme, il sera très intéressant de suivre les développements de ce nouveau joueur qui s’essaie également contre l’entreprise d’Elon Musk. Le titre de GM est en hausse de plus de 10% pour la semaine du 19 octobre.

American Airlines tente de redorer l’image du 737 max

Si l’on se rappelle, il y a plus d’un an et demi, à la suite de l’écrasement des vols Lion Air 610 en octobre 2018 et le vol 302 d’Ethiopian Airlines en mars 2019, les Boeing 737 Max ont été immobilisés dans le monde entier.

Ainsi, alors que la « Federal Aviation Administration » est à la fin de son processus de recertification pour les controversés aéronefs, certains propriétaires, tel que American Airlines tente maintenant de redorer l’image des 737 max.

De ce fait, American Airlines planifie des visites client du Boeing 737 Max et appelle ses pilotes dans les semaines à venir pour renforcer la confiance du public dans l’avion après ces deux accidents mortels.

La compagnie aérienne basée à Fort Worth est la plus optimiste quant au calendrier du retour des 737 max. L’entreprise prévoit démarrer des vols sur 737 Max avec des employés après la Thanksgiving, estimant que la FAA lèvera l’interdiction de vol à la mi-novembre, a mentionné un porte-parole d’American Airlines.

De plus, American Airlines prévoit d’offrir à certains clients l’occasion, après la Thanksgiving, de voir l’avion en personne dans les aéroports, y compris l’aéroport international de Dallas / Fort Worth, LaGuardia et Miami, avec la participation de pilotes et de mécaniciens. Les pilotes peuvent également répondre aux questions des clients par le biais d’appels et de messages vidéo, a déclaré l’entreprise.

Enfin, ces efforts seront décisifs pour le futur du 737 Max, puisqu’au bout de la ligne, il s’agira d’un élément très important pour la relance des avionneurs une fois la crise sanitaire terminée.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance. Analyste et contributeur chez DayTrader Canada.

Sources :

https://www.investopedia.com/us-cannabis-readies-for-the-elections-5082176
https://www.investopedia.com/investing/top-marijuana-stocks/
https://www.investopedia.com/investing/10-canadian-marijuana-stocks/
https://www.cnbc.com/2020/10/20/gms-official-run-for-tesla-starts-with-its-electric-hummer-debut-tuesday-night-.html
https://www.cnbc.com/2020/10/24/american-airlines-plans-customer-boeing-737-max-tours-to-build-confidence.html

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.
Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.
DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

Add comment


Solve : *
32 ⁄ 16 =