Billet Boursier

Les croisières reprennent plus vite que prévu selon le PDG de RCL

Les croisières reprennent plus vite que prévu selon le PDG de RCL

Les croisières reprennent plus vite que prévu selon le PDG de RCL

Le PDG de Royal Caribbean, Richard Fain, a déclaré lundi à CNBC que le croisiériste avait vu un certain nombre de signes positifs dans ses données de réservation anticipée suggérant une reprise possible des activités à la suite de la pandémie de COVID-19.

En effet, il a affirmé que : « Certaines des choses dont nous pensions qui allaient se produire ne se produisent pas. Ils sont meilleurs que ce que nous pensions ».

De ce fait, l’âge des clients qui s’inscrivent pour faire des voyages est un exemple où la réalité a divergé des attentes de l’entreprise, selon Fain. Selon ce dernier : « Nous pensions vraiment que les personnes âgées seraient plus prudentes. Il s’avère qu’ils veulent aussi sortir de chez eux ». Cela s’explique probablement par le fait que les personnes âgées aient reçu un accès prioritaire aux vaccins contre le coronavirus.

D’ailleurs, cette entrevue accordée à CNBC prenait place dans le cadre de la sortie des résultats financiers de Royal Caribbean. Naturellement, de telles annonces, jumelées à une perte moins importante que prévu, ont propulsé le titre du croisiériste de plus de 9% lundi.

De plus, les autres croisiéristes, tel que Carnival Cruise Line corp (NYSE : CCL) et Norwegian Cruise Line (NYSE : NCLH) ont bondi de respectivement + 5.61% et +6.37%.

En somme, ce secteur sera à surveiller dans les prochaines semaines puisque si le retour à la vie « normale » se poursuit sur le globe, ces titres pourraient présenter de belles opportunités.

Qu’est-ce que qu’une SPAC?

Une « Special Purpose Acquisition Company (SPAC) » ou une société d’acquisition à vocation spéciale en français est une société sans opérations commerciales qui est formée strictement pour lever des capitaux par le biais d’un premier appel public à l’épargne (PAPE) dans le but d’acquérir une entreprise privée existante. Aussi connus sous le nom de « sociétés de chèques en blanc », les SPAC existent depuis des décennies. Ces dernières années, ils sont devenus plus populaires, attirant des souscripteurs et des investisseurs de renom et levant un montant record de fonds en bourse en 2019.

Comment fonctionne une SPAC

Les SPAC sont généralement constitués par des investisseurs ou des « sponsors » ayant une expertise dans une industrie ou un secteur d’activité particulier. Lors de la création d’un SPAC, les fondateurs ont parfois au moins une cible d’acquisition en tête, mais ils n’identifient pas cette cible pour éviter des divulgations approfondies au cours du processus d’introduction en bourse. (C’est pourquoi on les appelle des « sociétés à chèque en blanc ». Les investisseurs qui achètent lors de leur introduction en bourse n’ont aucune idée de l’entreprise dans laquelle ils investiront.). Naturellement, les SPAC recherchent des souscripteurs et des investisseurs institutionnels avant d’offrir des actions au public.

Ensuite, l’argent recueilli par les SPAC lors d’un PAPE est placé dans un compte en fiducie portant intérêt. Ces fonds ne peuvent être déboursés que pour finaliser une acquisition ou pour restituer l’argent aux investisseurs si la SPAC est liquidée. De cette façon, un SPAC a généralement deux ans pour conclure une transaction ou faire face à une liquidation. Dans certains cas, une partie des intérêts gagnés par la fiducie peut être utilisée comme fonds de roulement de la SPAC. Après une acquisition, un SPAC est généralement coté sur l’une des principales bourses.

Un exemple bien connu au Québec d’une SPAC est Lion Electric Co, un fabricant québécois d’autobus scolaires électriques, d’autobus de transport en commun et de camions moyens et lourds, qui entrera en bourse dans le cadre d’une fusion avec Northern Genesis Acquisition Corp. (NYSE : NGA), une société d’acquisition à vocation spéciale.

L’entente rapportera environ 500 millions de dollars en espèces à Lion. La nouvelle société sera cotée à la Bourse de New York et négociée sous le symbole « LEV ». L’argent sera utilisé pour développer la fabrication de véhicules de Lion Electric, développer de nouveaux systèmes de batteries et construire une nouvelle usine d’assemblage de batteries. L’entreprise produit actuellement ses véhicules à Saint-Jérôme, au Québec, en banlieue de Montréal.

En somme, comme on peut le constater dans le graphique plus haut, investir dans des SPAC peut être très volatile. La prudence est donc de mise.

Qu’est-ce que le VIX?

Après avoir discuté beaucoup de volatilité dans les dernières semaines, particulièrement de son indice, le VIX, plusieurs lecteurs nous ont questionnés sur : qu’est-ce que le VIX? Nous répondons ainsi à la question dans ce billet!

Créé par le Chicago Board Options Exchange (CBOE), l’indice de volatilité ou VIX, est un indice de marché en temps réel qui représente les attentes du marché en matière de volatilité à venir sur une période de 30 jours. En effet, dérivé des données de prix des options sur l’indice S&P 500, il fournit une mesure du risque de marché et du sentiment des investisseurs. Ces derniers, les analystes et les gestionnaires de portefeuille considèrent les valeurs VIX comme un moyen de mesurer le risque du marché, la peur et le stress avant de prendre des décisions d’investissement.
D’un point de vue mathématique, les valeurs de l’indice VIX sont calculées à l’aide des options sur le SPX (S&P500) standard négocié par le CBOE (qui expirent le troisième vendredi de chaque mois) et à l’aide des options SPX hebdomadaires (qui expirent tous les vendredis). Les seules options considérées dans le calcul sont celles dont la période d’expiration est comprise entre 23 jours et 37 jours.

D’ailleurs, bien que la formule soit mathématiquement très complexe, elle fonctionne théoriquement comme suit : elle estime la volatilité attendue de l’indice S&P 500 en agrégeant les prix pondérés de plusieurs options de vente et d’achat du SPX sur une large gamme de prix d’exercice. Toutes ces options éligibles doivent avoir des cour s acheteur et vendeur valides non nuls qui représentent le sentiment du marché à propos des prix d’exercice des options. Pour ceux qui ont un intérêt pour voir la façon exacte dont l’indice se calcul, juste à cliquer ici.
En ce qui concerne l’interprétation, dans la plupart des cas, un VIX élevé reflète une peur accrue des investisseurs et un VIX faible suggère une complaisance. Historiquement, cette relation entre le VIX et le comportement du marché boursier s’est répétée dans les cycles haussiers et baissiers. Pendant les périodes de turbulence sur les marchés, le VIX grimpe reflétant en grande partie la demande pour les options de vente comme couverture contre de nouvelles baisses des portefeuilles d’actions. Pendant les périodes haussières, il y a moins de peur et, par conséquent, moins de besoins pour les gestionnaires de portefeuille d’acheter des options de vente.

D’un point de vue graphique, un graphique entre le SPX et le VIX présente assez clairement la relation entre les deux :

Tel que l’on peut remarquer à l’aide des ronds verts, lors de périodes fortement haussières, le VIX se négocie à ses plus bas, alors que lorsque l’indice américain baisse fortement (ronds bleus et jaune), le VIX produit de nouveaux hauts.

En somme, « l’indice de la peur » peut agir comme un indicateur supplémentaire pour les traders qui souhaitent établir une opinion sur le sentiment du marché, et ajuster leur stratégie selon la structure du marché.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance, Analyste et contributeur chez DayTrader Canada

Sources :

https://www.forbes.com/sites/greggardner/2020/11/30/ev-manufacturer-lion-electric-raises-500-million-through-spac-deal-with-northern-genesis/?sh=1266fe47607c
https://www.investopedia.com/terms/s/spac.asp
https://www.cnbc.com/2021/02/22/royal-caribbean-booking-data-suggests-positive-covid-recovery-ceo-richard-fain.html?__source=androidappshare
https://www.investopedia.com/terms/v/vix.asp
http://www.cboe.com/micro/vix/vixwhite.pdf
https://www.investopedia.com/articles/optioninvestor/03/091003.asp
https://www.thestreet.com/topic/47306/vix.html

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.
Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.
DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

Add comment


Solve : *
22 ⁄ 11 =