Billet Boursier

Le Dollar Américain en chute libre

Le Dollar Américain en chute libre

Le Dollar Américain en chute libre

Entre le 9 et 23 mars dernier, les contrats à terme sur l’indice du dollar américain ont vu leur valeur exploser, de 94.53 à 103.96, soit une variation de près de 10% en seulement deux semaines. Maintenant, depuis le 27 mai, les contrats à terme sur l’indice du dollar américain ont perdu plus de 2.54%, passant de 100.663 à 97.475. Une telle volatilité n’est pas habituelle sur des devises utilisées comme une valeur refuge telle que le dollar américain. Il est donc intéressant de se questionner sur la provenance de cette dernière, la réponse à cette question pouvant être très révélatrice ; d’autant plus que ces mouvements ont une incidence directe sur la valeur de notre dollar canadien contre le dollar américain.

Tout d’abord, le dollar américain étant la principale monnaie de réserve au monde, la stabilité du billet vert est dans l’intérêt de tous les pays. C’est donc ce qui explique l’importante hausse vécue par la devise américaine, due à son rôle de valeur refuge lors de la crise du COVID en mars. Un mouvement de capitaux important, sortant vraisemblablement des marchés des actions pour se réfugier en encaisse ou en dollar américain a provoqué en partie la hausse fulgurante connue il y a 2 mois.

Ensuite, en ce qui concerne sa rapide baisse, cela est un peu plus complexe. En effet, pour bien comprendre cette baisse, il est important de comprendre la dynamique entre les devises. L’une des raisons de la force du dollar a été la « confiance » que les investisseurs internationaux ont eue en la capacité de la Réserve fédérale américaine de maintenir la valeur du dollar sur le marché.

Or, en des temps tels que ceux vécus actuellement, lorsque la FED recule et signale que bien qu’elle soit toujours concentrée sur le maintien du dollar fort, sa priorité est de sauver l’économie à tout prix, de l’incertitude et de la nervosité au sein des investisseurs commencent à se faire sentir.

Ensuite, un second élément fondamental au maintien de la valeur d’une monnaie est la confiance que les investisseurs portent envers le gouvernement du pays concerné. D’ailleurs, Rana Foroohar, écrivant pour le Financial Times a soulevé un point intéressant lors de son article du lundi 1er juin 2020. Mme Foroohar a écrit ceci:

« La « confiance » est dans la Réserve fédérale et non dans le gouvernement fédéral lui-même. Mais, il peut y avoir une limite à cette déconnexion. »[1]

La limite à cette déconnexion dont elle fait référence sont les événements ayant tristement menés à la mort de George Floyd, le 25 mai dernier. Les contrats à terme sur le dollar américain ayant amorcé leur chute le 26 mai. De plus, politiquement, les choses se sont considérablement détériorées depuis lors.

En somme, il sera alors intéressant de suivre l’évolution de cet enjeu qui vient, naturellement, toucher bien plus que les marchés financiers.

Première envolée commerciale habitée pour SpaceX

Samedi dernier, SpaceX a lancé sa toute première mission avec équipage, un vol d’essai appelé Demo-2, qui a envoyé les astronautes de la NASA Bob Behnken et Doug Hurley à la Station spatiale internationale (ISS). Ce vol a été le premier lancement orbital avec équipage à quitter le sol américain depuis que la NASA a retiré sa flotte de navettes spatiales en 2011.

En plus d’être une nouvelle étape cruciale dans le développement de SpaceX, cela représente la fin du monopole russe sur l’envoi d’humain dans l’espace.

En effet, cet envoi n’était que le départ d’une grande aventure pour SpaceX. L’entreprise détient un contrat de 2,6 milliards de dollars pour effectuer six vols en équipage opérationnels vers la Station spatiale internationale (ISS) pour la NASA. Si Demo-2 réussit tout au long du processus, la société d’Elon Musk sera prête à commencer à mener à bien ces missions contractuelles.

Naturellement, cette nouvelle n’est pas tombée sous silence sur Wall Street, alors que les rumeurs d’une possible entrée en bourse de la compagnie revenaient sur la table. D’ailleurs, il s’agit d’un esclandre qui revient hanter l’entreprise à chaque bon coup de son président, Elon Musk. Or, il est important de noter que cet objectif n’est pas partagé par ce dernier, ayant comme but avec SpaceX d’un jour aller sur Mars. Musk a souvent affirmé que SpaceX resterait privé, car les objectifs à long terme de l’entreprise entrent en conflit avec les exigences à court terme des marchés publics et des actionnaires. De ce fait, il est peu probable que SpaceX devienne une entreprise publique, sauf si le financement du gouvernement américain ou d’investisseurs institutionnels tel que Google venait à diminuer de manière inattendue.

En somme, les investisseurs ne sont pas en reste. Le négociant actif ne doit pas oublier que le président de SpaceX, Elon Musk est également président d’une entreprise cotée en Bourse : Tesla (NASDAQ : TSLA). Cet évènement a naturellement augmenté la confiance des investisseurs en Musk. Donc, un trader qui aurait transigé la nouvelle aurait pu surveiller Tesla lundi matin, qui a finalement fait un bond de +7.56%. Ce sera à surveiller lors de prochains événements de ce type!

 

Les titres de technologies : de retour à leur haut de tous les temps!

Les marchés boursiers américains ont défié tous les pessimistes et ont continué à progresser, voir même flirter avec de nouveaux sommets dans le cas des titres de technologies. On connait l’histoire, après une chute du S&P500 de -8.5% en février et de -12.5% en mars, l’indice a fortement rebondi en avril (+12.68) et clôturé avec des gains en mai également (+4.53). Jusqu’à présent, en juin, les marchés continuent sur leur lancée haussière. L’indice composite Nasdaq (NASDAQ: QQQ) a été particulièrement solide, étant en hausse de plus de 10% pour l’année et à seulement quelques points de leurs hauts historiques.

 

De plus, bien que l’échantillon ne soit pas très exhaustif, tel que le graphique publié sur Twitter par M. Ryan Detrick le présente, lorsque nous vivions une hausse rapide des marchés, elle tend à se poursuivre.

En revanche, il ne faut pas oublier quelques éléments importants. Tout d’abord, l’indice représentant les technologies se transige à un multiple cours/bénéfice historiquement haut à près de 30 fois les bénéfices.

Aussi, de nombreux acteurs du milieu, dont Darby, avertissent qu’un retour de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine qui peut introduire un changement radical dans le risque idiosyncrasique [2]. De ce fait, cela pourrait indiquer un rattrapage des autres secteurs comme le secteur financier, services utilitaires, etc. Ces secteurs seront alors à surveiller.

Enfin, en ce qui concerne les marchés boursiers américains, les stratégies d’investissement de croissance ont surpassé l’investissement de valeur. Les investisseurs préfèrent toujours les actions de croissance, ce qui se reflète dans la flambée des actions technologiques malgré la pandémie.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance et contributeur chez DayTrader Canada

[1] Traduction libre

[2] Risque attribuable aux entreprises.

 

Sources :

https://seekingalpha.com/article/4351338-dollar-index-breaks-down

https://seekingalpha.com/article/4351523-future-of-u-s-dollar

https://www.axios.com/spacex-launch-george-floyd-protests-cd775203-8c05-4a68-8a12-c4113df35072.html

https://www.danielstrading.com/education/markets/currencies/us-dollar-index-futures

https://electrek.co/2020/06/01/tesla-tsla-soars-market-spacexs-succes-credibility-boost-elon-musk/

https://www.cnbc.com/2020/06/02/nasa-astronauts-spacex-launch-was-smoother-than-space-shuttle.html

https://www.usine-digitale.fr/article/le-reseau-de-communication-starlink-de-spacex-compte-desormais-480-satellites-en-orbite.N971811

https://www.space.com/nasa-spacex-astronaut-launch-viewer-record.html

https://www.investopedia.com/articles/markets/121515/will-elon-musks-spacex-go-public.asp

https://twitter.com/RyanDetrick/status/1268180371063164930

https://marketrealist.com/2020/06/us-stock-markets-nasdaq-all-time-highs-june/

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.

Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.

DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

 

Add comment


Solve : *
5 + 19 =