Billet Boursier

La couverture : essentiel au négociant actif avancé

La couverture : essentiel au négociant actif avancé

La couverture : essentiel au négociant actif avancé

Tout d’abord, il est très important de comprendre ce qu’est une couverture ou un « hedge ». De cette façon, une couverture se définit comme étant un investissement effectué dans l’intention de réduire le risque de fluctuations défavorables des prix d’un actif. Normalement, une couverture consiste à prendre une position compensatoire ou opposée dans un titre lié. Comme dans le cas d’une police d’assurance par exemple.

Comment est-ce qu’une couverture fonctionne?

Il y a un compromis risque-récompense inhérent à la couverture. Bien que réduisant le risque, elle réduit également les gains potentiels puisque la couverture n’est pas gratuite. Pour revenir à l’exemple de la police d’assurance, les mensualités s’additionnent et si l’inondation ne survient jamais, l’acheteur d’assurance ne reçoit aucune indemnité. Pourtant, la plupart des gens choisissent de prendre cette perte prévisible plutôt que de perdre subitement et aléatoirement des milliers de dollars. Dans le monde de l’investissement, la couverture fonctionne de la même manière. Les investisseurs et les gestionnaires de fonds utilisent le « hedging » pour réduire et contrôler leur exposition aux risques.

Afin de se couvrir de manière appropriée, il faut utiliser divers instruments de manière stratégique pour compenser le risque de fluctuations défavorables des prix sur les marchés boursiers. La meilleure façon d’y parvenir est de faire un autre investissement de manière ciblée et contrôlée. Bien entendu, les parallèles avec l’exemple d’assurance ci-dessus sont limités. Par exemple, dans le cas d’une assurance auto l’assuré serait entièrement indemnisé pour sa perte, moins une franchise. Dans le domaine de l’investissement, la couverture est à la fois un brin plus complexe et une science imparfaite.

Les outils les plus souvent utilisés pour la couverture sont les produits dérivés, soit des titres qui évoluent en correspondance avec un ou plusieurs actifs sous-jacents. Ils incluent principalement des options, des swaps, des contrats à terme. Les actifs sous-jacents peuvent être des actions, des obligations, des matières premières, des devises, des indices ou des taux d’intérêt. Ainsi, les dérivés peuvent être des couvertures efficaces contre leurs actifs sous-jacents, car la relation entre les deux est clairement définie. De plus, il est possible d’utiliser des dérivés pour mettre en place une stratégie de négociation dans laquelle une perte pour un investissement est atténuée ou compensée par un gain sur un dérivé comparable.

Pour donner un exemple clair, dans le cas où l’on désire protéger nos 100 actions d’Apple payé 125$ (valeur de 12 500 $) pour une semaine, il est possible d’acheter une option de vente (put) pour le faire. Ainsi, comme le démontre le graphique ci-dessous, il est possible de constater que notre perte sera maximisée à 350$, soit le coût de la prime de notre option de vente dans le cas d’un put 125 ayant comme expiration le 26 mars, soit 10 jours plus tard dans ce cas.

En somme, la couverture peut être très pratique dans des marchés volatils comme nous le vivons actuellement. Pour ceux qui désiraient s’exercer à se protéger en option, le simulateur utilisé dans le cadre de ce billet est celui de thinkorswim par TD Ameritrade.

Hausse de taxes à prévoir aux États-Unis et résumé de la rencontre de la FED

Le président Biden prévoit la première hausse importante des impôts fédéraux depuis 1993 pour aider à financer son programme économique d’aide. La prochaine initiative, qui pourrait coûter entre 2 et 4 milliards de dollars, serait financée par des augmentations à la fois du taux d’imposition des sociétés et du taux individuel pour les hauts revenus. L’objectif étant de financer des éléments clés tels que les infrastructures et le changement climatique ainsi qu’étendre l’aide directe aux Américains les plus pauvres.

Cela se concrétiserait par une augmentation du taux d’imposition des particuliers qui gagnent plus de 400 000 $ par année, l’élargissement de la portée de l’impôt sur les successions et la mise en œuvre d’un taux d’imposition plus élevé sur les gains en capital pour les particuliers qui gagnent au moins 1 M$ par année. Cela pourrait également augmenter le taux d’imposition des sociétés de 21% à 28%, réduire les préférences fiscales pour certaines entreprises ainsi que réviser les lois pour empêcher les entreprises américaines de transférer des emplois et des bénéfices à l’étranger.

De plus, la secrétaire au Trésor Janet Yellen travaillerait actuellement avec des pays du monde entier pour bâtir un accord sur un « impôt minimum mondial » pour les multinationales. En janvier, lors de son audition de confirmation, elle a déclaré qu’elle souhaitait travailler avec l’OCDE (soit l’Organisation de coopération et de développement économiques) pour éviter un « nivellement par le bas » de la fiscalité des entreprises.

Enfin, en ce qui concerne la Réserve fédérale américaine, le mot d’ordre est au statu quo. En effet, la Réserve fédérale a réitéré sa peur d’inflation tout en essayant de rassurer les marchés qu’elle n’avait pas l’intention de monter ses taux à court terme. L’économie américaine étant encore fragile, M. Powell et son comité veulent s’assurer d’un retour fort autant au niveau de l’emploi que de l’inflation avant de monter les taux. Les différents indices semblent avoir apprécié la nouvelle, car le S&P500 et le NASDAQ-100 sont respectivement en hausse de +0.44% et +0.77%.

Journée des quatre sorcières ce vendredi

La journée des quatre sorcières est une journée où l’expiration simultanée des options sur actions, des contrats à termes sur actions, des contrats à terme sur indices boursiers et des contrats d’options sur indices boursiers se produisent le même jour. Cela arrive quatre fois par année, soit le troisième vendredi de mars, de juin, de septembre et de décembre.

En effet, les contrats à terme et les contrats d’options, contrairement à une action, ont une date d’expiration. De ce fait, des paris importants ont été placés sur ces marchés. Le jour des quatre sorcières constitue le moment où les négociants, ayant pris ces paris, devront décider s’ils renouvelleront leurs contrats à terme et conserveront une position dans un contrat non expiré ou s’ils clôtureront leur position à terme. Ceci pourrait consister en un achat ou une vente selon la direction de leur position d’origine. Ainsi, cette journée génère une augmentation de négociation (donc du « spread »), de volume et de la volatilité, car les contrats qui se trouvent exercés à expiration peuvent nécessiter l’achat ou la vente du titre sous-jacent.

D’ailleurs, en raison de l’augmentation du volume, du risque de fluctuations anormales des prix et d’un biais statistique qui peut empêcher certaines stratégies de négociations intra séances de fonctionner correctement durant ces journées, il est pertinent de faire preuve de prudence, particulièrement pour les spécialistes des transactions courts termes.

En somme, il existe aussi la journée des trois sorcières et des deux sorcières qui sont des journées où il y a des expirations d’options et de contrats à terme également seulement de moins de produits. Par exemple, la journée des deux sorcières se produit normalement le troisième vendredi de chaque mois, sauf en mars, juin, septembre et décembre. Les classes d’actifs qui peuvent entrer dans la catégorie des doubles sorcières comprennent les options sur actions, les options sur indices, les contrats à terme sur indices boursiers ou les contrats à terme sur actions simples. Naturellement, plus il y a de produits qui expirent la même journée, plus il y a de possibilités de vivre une hausse de volatilité.

Sources :

https://seekingalpha.com/article/4413868-us-what-to-watch-march-fed-meeting

https://www.cnbc.com/2021/02/18/treasury-secretary-yellen-says-biden-tax-hikes-would-likely-phase-in-slowly.html

https://www.thebalance.com/triple-witching-1031135

https://www.investopedia.com/terms/t/triplewitchinghour.asp

https://www.investopedia.com/terms/q/quadruplewitching.asp

https://www.investopedia.com/terms/d/doublewitching.asp

https://www.investopedia.com/articles/optioninvestor/07/hedging-intro.asp

https://www.investopedia.com/terms/h/hedge.asp

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.

Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.

DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

 

 

Add comment


Solve : *
30 − 11 =