Chat with us, powered by LiveChat

Billet Boursier

Le vapotage encore sous la loupe cette semaine

Le vapotage encore sous la loupe cette semaine

Le vapotage encore sous la loupe cette semaine

Lundi, une étude produite par l’université de New York, annonçait, à la surprise générale, que, basée sur des observations faites sur des souris, la cigarette électronique à la nicotine pouvait causer le cancer. Ainsi, un autre coup dur est porté aux entreprises du secteur du tabac qui sont grandement exposées dans le secteur des « e-cigarettes ».

C’est le cas de British American Tobacco (NYSE : BTI), qui a confirmé en septembre qu’elle espérait générer 5 milliards de livres sterling de revenus d’ici 2024 avec les cigarettes électroniques. De cette façon, il est logique que ce titre soit grandement touché par crise qui règne dans le secteur du vapotage. Tel que démontré dans le graphique ci-dessous, le titre a fortement été malmené depuis le début du mois, il est en baisse de plus de 6%. Or, on pourrait assister à un rebond en jours, puisqu’il est fortement survendu et sur un fort support.

[1]

Ensuite, un autre titre fortement atteint est Altria (NYSE : MO). Or, l’entreprise s’en ai relativement bien sorti les derniers temps, alors que l’entreprise est en hausse de 5.89% ce mois-ci. En revanche, tel que présenté dans le graphique ci-dessous, le titre est fortement suracheté en jours et vient d’atteindre une importante zone de résistance. De ce fait, il pourrait s’agir d’un bon candidat à la vente à découvert, considérant que, je vous le rappelle, l’entreprise a une participation de 35% dans le controversé fabricant de cigarettes électroniques JUUL.

[2]

 

En somme, ces deux titres sont toujours des titres à surveiller, considérant que l’instabilité règne toujours dans le secteur.

[1] TradingView

[2] TradingView

 

Dur retour à la réalité pour HEXO Corp

Hexo Corp (NYSE : HEXO), la populaire entreprise productrice de cannabis québécoise vie une période difficile. Après avoir perdu son directeur financier vendredi dernier, l’entreprise annonçait jeudi matin des résultats financiers plus que décevants. Ainsi, le titre a chuté de plus de 20%. (Tel que présenté dans le graphique ci-dessous).

[3]

En effet, l’entreprise s’attend maintenant à un chiffre d’affaires pour le quatrième trimestre de 14,5 millions à 16,5 millions de dollars canadiens, en deçà du consensus de 24,8 millions de dollars des analystes. Cela représente une baisse de près de 50%. De plus, dans un communiqué suivant la sortie de la nouvelle, le président directeur général, Sébastien St-Louis a affirmé que « Les revenus pour le quatrième trimestre sont en dessous de nos attentes, principalement en raison du taux de vente des produits lequel s’est avéré plus faible que prévu ». Aussi, il a ajouté que, « Bien que nous soyons déçus de ces résultats, nous mettons en œuvre des changements importants à notre stratégie de ventes et d’opérations afin de générer des résultats futurs. Au cours du dernier trimestre, nous avons commencé à redéfinir nos opérations afin de nous concentrer sur les souches les plus vendues. En plus, nous avons lancé une nouvelle stratégie de ventes visant une amélioration importante du rendement. »

Du point de vue du négociant actif, une chute de titre si importante est principalement due au fait que généralement, lors de situation où les entreprises revoient à la baisse leurs prévisions, après avoir affirmé de façon confiante de très bon chiffre, Wall Street n’est pas très permissive. Cette situation est valable, particulièrement dans le cas de titre dit « spéculatif » comme les titres de l’industrie du cannabis, plusieurs investisseurs s’attendent à une croissance très importante considérant le risque de détenir ce genre de titre, alors, lorsqu’une nouvelle de ce type sort, plusieurs vendent leur position alors que le risque qu’ils prennent devient non justifié.

De plus, il sera très important de surveiller attentivement les autres producteurs de cannabis canadiens tels que Canopy Growth (TSX :WEED / NYSE : CGC), Aurora Cannabis (NYSE/TSX : ACB), Aphria (NYSE/TSX : APHA), puisque selon M. St-Louis, les causes principales de la révision de leur résultat sont causées par « l’ouverture plus lente que prévu de magasins, le retard de la date d’approbation gouvernementale des produits dérivés du cannabis et les signes précoces des pressions sur les prix. ».

[1] TradingView

 

Wall Street perplexe en la résolution des tarifs cette semaine

Malgré un début de hausse à l’horizon cette semaine, je ne crois pas que nous devrions nous enthousiasmer pour autant. En effet, la semaine s’est soldée par une hausse du S&P500, alors que Wall Street attendait patiemment le commencement des discussions entre la Chine et les États-Unis en ce qui a trait aux tarifs jeudi et vendredi. Or, il ne faut pas sauter aux conclusions trop vite, puisque mercredi soir, la Chine a annoncé la possibilité de quitter les États-Unis plus tôt que prévu, soit jeudi soir à la place de vendredi si jamais les discussions ne menaient à rien. Ce départ anticipé serait causé par la question des transferts de technologie forcés, que la Chine refuse de mettre sur la table.

En revanche du côté de la Maison-Blanche, on annonce qu’aucun départ anticipé n’est prévu, et qu’ils ne sont même pas au fait du désir de la Chine de quitter en avance la table de négociation. Bref, comme d’habitude, la confusion règne dans ce dossier. Ainsi, il faudra être prudent ce weekend, puisqu’une annonce du locataire de la maison blanche pourrait faire basculer les marchés du tout au tout.

Actuellement, les principaux enjeux sous la loupe lors de ces négociations sont non seulement les tarifs douaniers, mais également la dévaluation constante de la monnaie chinoise, par les autorités chinoise, l’interdiction mise sur Huawei à entrer aux États-Unis et finalement, la plus récente mesure punitive imposée par les États-Unis, soit la liste noire de 28 entreprises chinoises cette semaine, en raison de violations présumées des droits de l’homme contre les minorités musulmanes dans la région extrême occidentale de la Chine, le Xinjiang.

En somme, il ne faut pas oublier la mise en application des tarifs douaniers contre l’Europe la semaine prochaine, qui pourrait également avoir un impact considérable sur les marchés, si jamais M. Trump en ajoutait ou les retirerait.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance et contributeur chez DayTrader Canada

 

Sources :

https://www.cnbc.com/2019/10/10/cdc-says-more-than-two-dozen-dead-from-vaping-illness-as-outbreak-spreads.html

https://www.lesaffaires.com/bourse/nouvelles-economiques/le-producteur-de-cannabis-hexo-abaisse-ses-previsions-l-action-degringole/613393

https://www.bnnbloomberg.ca/hexo-warns-on-revenue-and-abandons-2020-outlook-amid-pot-market-uncertainty-1.1329534

https://www.marketwatch.com/story/hexos-stock-plunges-after-revenue-warning-2020-outlook-withdrawn-2019-10-10?siteid=rss&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A%20marketwatch%2Fmarketpulse%20(MarketWatch.com%20-%20MarketPulse)&utm_content=Google%20Feedfetcher

https://seekingalpha.com/news/3504959-hexo-21-percent-premarket-soft-preliminary-revenue-withdrawal-2020-outlook

https://seekingalpha.com/news/3504089-hexo-cfo-resigns

https://seekingalpha.com/article/4295301-altria-debt-burden

https://seekingalpha.com/news/3504812-fitch-warns-tobacco-growth

https://seekingalpha.com/news/3504058-fda-strengthens-warning-vaping-thc-products

https://seekingalpha.com/news/3504308-study-ties-vaping-cancer-mice

https://www.cnbc.com/2019/10/09/low-expectations-for-trade-talks-if-youre-looking-for-good-news-they-didnt-cancel-the-trip.html

https://www.cnbc.com/2019/10/10/its-been-a-crazy-12-hours-for-us-china-trade-news-heres-what-we-know.html

https://www.cnbc.com/2019/10/09/us-futures-drop-after-chinese-media-reports-that-us-and-china-have-made-no-progress-in-trade-talks.html

 

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.

Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.

DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services

Add comment