Billet Boursier

L’impact de l’inflation sur les marchés

L’impact de l’inflation sur les marchés

Qu’est-ce que l’inflation?

Une définition simple de l’inflation serait une hausse générale du niveau des prix qui occasionne une baisse du pouvoir d’achat d’une monnaie donnée au fil du temps. En effet, l’inflation vise à mesurer l’impact global des variations de prix pour un ensemble diversifié de produits et services. Elle permet aussi une représentation en valeur unique de l’augmentation du niveau des prix des biens et services dans une économie sur une période donnée.

De cette façon, à mesure qu’une monnaie perd de sa valeur les prix augmentent et elle permet d’acheter moins de biens et de services. Cette perte de pouvoir d’achat a un impact sur le coût de la vie général pour le grand public, ce qui conduit à terme à une décélération de la croissance économique. Pour lutter contre cela, les autorités monétaires appropriées d’un pays, telles que les banques centrales, prennent les mesures nécessaires pour gérer l’offre de monnaie et de crédit afin de maintenir l’inflation dans les limites autorisées (dans une fourchette de 1% à 3%) et de maintenir le bon fonctionnement de l’économie.

Le graphique ci-dessous présente l’inflation canadienne depuis 25 ans et comme on peut le constater, la moyenne tourne toujours autour de 2% à long terme.

L’inflation peut être mesurée de différente façon, mais la plus commune est l’indice des prix à la consommation. Cet indice, aussi appelé IPC, représente la moyenne pondérée des prix d’un panier de biens et services de consommation, tels que le transport, la nourriture et les soins médicaux. Il est calculé en prenant les changements de prix pour chaque article dans le panier de marchandises prédéterminé et en faisant la moyenne. D’ailleurs, le graphique ci-dessous représente le lien entre le S&P500 (en bleu) et l’indice des prix à la consommation aux USA (en orange) et on peut constater que, généralement lors des périodes de baisse de l’IPC, les marchés boursiers tendent à suivre.

En somme, l’inflation peut être suivie à l’aide de sites internet, tel que trading economics, forexfactory et les médias les plus populaires.

L’impact de l’inflation sur les marchés

Les investisseurs, la Réserve fédérale Américaine et les entreprises surveillent en permanence le niveau d’inflation. L’inflation, qui consiste à la hausse du prix des biens et des services, réduit le pouvoir d’achat que chaque unité de monnaie peut acheter. De cette façon, une hausse importante de l’inflation a un effet insidieux sur l’économie : les prix des intrants (matière première, main d’œuvre, etc.) sont plus élevés, les consommateurs peuvent acheter moins de biens, les revenus et les bénéfices diminuent et l’économie ralentit pendant un certain temps jusqu’à ce qu’une mesure d’équilibre économique soit atteinte.

Cet impact négatif de la hausse de l’inflation maintient la FED aux aguets à détecter des signes avant-coureurs afin d’anticiper toute hausse inattendue de l’inflation. Une hausse soudaine de l’inflation est généralement considérée comme la situation la plus dommageable, car il faut plusieurs trimestres aux entreprises pour s’adapter.

Tel qu’exprimé dans le texte portant sur l’inflation, en temps normal, les banques centrales tentent de contrôler l’inflation de plusieurs façons. La principale étant d’augmenter ou de diminuer la fourchette de taux directeur, qui dicte la direction des taux d’intérêt à long terme. Généralement, des taux plus bas encourage l’investissement et l’expansion économique, alors que des taux plus hauts, un ralentissement de l’économie.

Dans le cas qui nous intéresse, soit celui de la baisse récente des marchés, la peur qui a émergé est celle d’une augmentation de taux alors que nous sommes encore dans une économie qui est endommagée par la crise occasionnée par la COVID-19. De cette façon, cela viendrait mettre un frein sur la croissance ce qui serait nuisible pour les marchés boursiers.

Enfin, une façon de surveiller cela est de surveiller le rendement des obligations du gouvernement sur 10 ans ou le yield. En ce qui concerne les attentes d’augmentation de taux directeur par les marchés, il existe le Fed Watch tool produit par le CME Group qui permet de le suivre.

Tel que l’on peut le constater ci-bas, pour le moment, les marchés prévoient uniquement une hausse de la fourchette de taux directeur à la hauteur de 4.4% en décembre prochain.

Alimentation Couche-Tard vend plusieurs de ses dépanneurs

Alimentation Couche-Tard Inc. (TSE : ATD.B) cherche à céder près de quatre pour cent de son réseau nord-américain en débutant par une entente de vente de 49 magasins en Oklahoma à Casey’s General Stores Inc. pour 39 millions de dollars américains.

L’accord comprendrait 46 propriétés louées et trois commences appartenant à l’entreprise et devrait être clôturé d’ici le 31 juillet.

L’entreprise de dépanneur basée à Laval a affirmé qu’elle avait également embauché une firme de conseil en immobilier pour l’aider à vendre 306 autres sites à travers l’Amérique du Nord à la suite d’un examen stratégique.

D’ailleurs, selon le PDG de Couche-Tard, Brian Hannasch : « La décision de céder certains magasins s’inscrit dans la stratégie d’optimisation du réseau de l’entreprise et suit un processus de planification de réseau complet et uniforme qui a débuté à l’automne 2020 […] Grâce à ce processus, nous avons identifié des sites qui ne correspondent plus à nos objectifs stratégiques, que ce soit du point de vue de la marque ou du point de vue régional. ».

Il a ajouté que le détaillant a identifié de nombreuses opportunités d’expansion en construisant de nouveaux magasins, en agrandissant d’autres magasins, en améliorant leur disposition et en augmentant les ventes de produits frais.

Après avoir annoncé des résultats financiers qui ont semblé décevoir les investisseurs, le titre étant en baisse de -1.97% au lendemain de l’annonce de ces derniers, l’annonce du lancement de la réorganisation stratégique semble avoir plu aux investisseurs, le titre étant en hausse de +1.36%.

En somme, il sera intéressant de continuer à suivre ce titre dans les prochains jours pour un possible point d’entrée dans le cas d’un rebond.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance, Analyste et contributeur chez DayTrader Canada

Sources :
https://tradingeconomics.com/canada/inflation-cpi

https://www.bnnbloomberg.ca/couche-tard-signs-deal-to-sell-49-stores-puts-306-more-up-for-sale-1.1580503?fbclid=IwAR2SltaqVvvn0GavkTiPTHs30gYwhieu1dlnoO99FprDH9G1A7YxdGp9Kds

https://www.investopedia.com/terms/i/inflation.asp

Cours AFIA

https://www.cmegroup.com/trading/interest-rates/countdown-to-fomc.html

https://www.investopedia.com/articles/investing/052913/inflations-impact-stock-returns.asp

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.
Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.
DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

Add comment


Solve : *
13 − 2 =