Billet Boursier

La part du lion… électrique! 2

La part du lion… électrique!

Plusieurs analystes s’attendent à ce que Lion Électrique de Saint-Jérôme performe et ravisse la part du lion du marché des autobus scolaires. Raymond James s’est joint aux autres analystes optimistes cette semaine en amorçant une couverture de performance de marché du titre symbolisé par LEV. Plusieurs autres, dont BMO Capital Markets et la Banque Nationale du Canada se montrent positifs avec une évaluation de surperformance.  Les prix cibles actuels varient entre 20$ et 26$.

Le cours de LEV qui se dans les 18$ à New York (23$ à Toronto) au moment d’écrire ce billet, a connu un bas de 9.60$ et un sommet de 35.25$ depuis son entrée en bourse.

De nombreuses nouvelles ont été diffusées depuis le début de l’année sur cette compagnie manufacturière de véhicule lourd 100% électrique, dont la planification d’une immense usine de fabrication et d’innovation de 170 000 pieds carrés à l’Aérocité internationale de Mirabel. Le choix de la localisation permet d’être situé à proximité de son usine d’assemblage de Saint-Jérôme. De plus, le vaste terrain rend possible la construction d’une piste d’essai d’une longueur de 2 km. Les gouvernements ont chacun consenti à un prêt de 50 millions de dollars. Ces derniers totalisent donc 100 millions de dollars et sont dits prêts pardonnables, c’est-à-dire qu’il s’agit de prêt à remboursement conditionnel.

La Presse rapporte que les entreprises concurrentes reprochent au gouvernement provincial d’offrir à Lion un monopole en favorisant Lion dans le virage d’électrification des autobus scolaire qui s’amorce au Québec. L’objectif est d’atteindre 65% des autobus scolaires qui devront être électriques d’ici 2030.

 

Il n’y a pas seulement qu’au Québec et au Canada où nous avons des ambitions écologiques. Le Président Biden a également annoncé un plan pour supporter l’électrification des 500,000 autobus scolaires aux États-Unis tout comme ici pour la fin de la décennie. Cet effort pour réduire les émissions polluantes favorise la croissance des entreprises qui se positionnent dans le segment de marché de l’électrification des transports.

Ce virage vert profitera certainement à la progression de l’entreprise. Le chiffre d’affaires devrait passer de 23 millions de dollars US à plus de 3.6 milliards de dollars US en 2024 selon les projections de la direction. Toujours selon l’entreprise, la taille du marché en Amérique du Nord devrait atteindre 100 milliards de dollars US pour les camions urbains et 10 milliards pour les autobus. Avec la montée constante du commerce en ligne, les besoins sont aussi grandissants envers les camions de livraison de compagnies comme FedEx, UPS et sans oublier bien sûr Amazon.

Par Richard Dussault, gestionnaire principal chez DayTrader Canada.

 

Sources :

https://www.marketbeat.com/instant-alerts/nyse-lev-a-buy-or-sell-right-now-2021-06-2-3/

https://montreal.ctvnews.ca/lion-electric-to-build-battery-plant-innovation-centre-in-mirabel-1.5454739

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2021-06-03/usine-de-batteries/lion-electrique-s-installe-a-mirabel.php

https://www.lapresse.ca/affaires/2021-05-12/vehicules-electriques/lion-et-la-volatilite-electrique.php

https://www.forbes.com/sites/tomvanderark/2021/06/07/the-electric-future-of-education-transportation/?sh=2620e8f3bab8

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2021-06-15/subvention-d-autobus-scolaires-electriques/quebec-accuse-de-favoritisme-envers-lion.php

https://thelionelectric.com/fr

 

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare détenir des options d’achat sur le titre Lion Électrique (NYSE:LEV), mais ne pas avoir l’intention d’initier d’autres positions dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.

Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.

DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

2 comments

Add comment


Solve : *
26 × 26 =