Billet Boursier

Comment bien allouer son capital?

Comment bien allouer son capital?

L’allocation de capital est un élément extrêmement important du trading. En effet, par expérience, je serais prêt à affirmer que l’allocation de capital joue un rôle aussi important, si non plus, que la sélection de titres elle-même. Une allocation de capital permet de gérer son risque de façon optimale, de façon à laisser courir ses gains et couper ses pertes rapidement.  J’irais même jusqu’à affirmer que la volonté première d’un investisseur devrait être la préservation de son capital.

Ainsi, l’allocation du capital dépend de l’expérience de l’investisseur ainsi que de son capital. De ce fait, un négociant débutant commencera avec une ou deux positions, tandis qu’un négociant expérimenté pourra initier et gérer un plus grand nombre de positions simultanément. De plus, tel que présenté dans le tableau ci-dessous, l’allocation en capitale variera selon le capital du négociant :

Capital dédié (sans marge)Min. % suggéré par positionMax. % suggéré par positionFNB indiciel Min. % suggéré par positionFNB indiciel Max. % suggéré par position
10 000 $30 %50 %40%60%
25 000 $25 %40 %32.5 %50 %
50 000 $15 %30 %22.5 %35 %
100 000 $10 %20 %15 %25 %
250 000 $5 %15 %10 %20 %
1 000 000 $5 %10 %10 %15 %

 

De plus, en ce qui concerne la gestion de perte, il est important d’avoir des règles strictes à cet effet. Par exemple, ce qui est recommandé est dès que la totalité des pertes atteint le seuil du 1% à 2% du capital/équité actuel à l’intérieur d’une période de 5 jours ouvrables, on doit arrêter de transiger pour les 5 prochains jours ouvrables et comprendre la raison se ces pertes. Ensuite, si l’on recommence et que la totalité des pertes atteint 2% à 4% sur une période de 20 jours ouvrables, on doit arrêter pour 20 jours et recommencer à faire de la simulation et analyser l’ensemble de ses transactions dans le but de recommencer et d’être profitable.

Aussi, il n’est également pas recommandé de commencer à transiger avant d’avoir fait de la simulation jusqu’à ce qu’on soit profitable de manière constante. Avec ces règles, jumelé à une bonne stratégie d’entrée et de sortie, un trader devrait être en mesure d’atteindre la profitabilité constante.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance et contributeur chez DayTrader Canada

Add comment


Solve : *
11 × 5 =