Billet Boursier

Nikola: la terne copie de Tesla accusée de fraude

Nikola: la terne copie de Tesla accusée de fraude

Nikola: la terne copie de Tesla accusée de fraude

Les actions de Nikola (NASDAQ : NKLA) se sont remises de leurs pertes matinales lundi alors que la start-up de véhicules électriques contestait les allégations de fraude formulées la semaine dernière par la société d’analyse spécialisée dans la vente à découvert Hindenburg Research.

Dans un communiqué publié lundi, l’entreprise de véhicule électrique a déclaré qu’il y avait des « dizaines » d’allégations inexactes dans le rapport. Or, Nikola n’a pas contesté l’une des affirmations les plus importantes de Hindenburg: avoir mis en scène une vidéo montrant un camion qui semblait être fonctionnel, mais ne l’était pas.

Les accusations faites par Hindenburg sont entre autres que le camion, le NikolaTwo avait été « remorqué au sommet d’une colline sur un tronçon de route éloigné et l’entreprise l’avait simplement filmé en train de descendre la colline». Il a ensuite été utilisé dans une vidéo, qui, selon Nikola, avait été créée par un tiers, dans laquelle le camion semblait se déplacer par sa propre propulsion sur des routes plates.

La vidéo mensongère était l’une des nombreuses accusations faites dans le rapport de la société, intitulé « Nikola: comment parer un océan de mensonges dans un partenariat avec le plus grand constructeur automobile d’Amérique » .

D’ailleurs, les accusations sont survenues quelques jours après que GM a déclaré qu’elle prenait une participation de 11% dans Nikola. Le fabricant américain a déclaré qu’il prévoyait de produire la camionnette électrique à batterie de Nikola, le Badger, d’ici la fin de 2022.

Finalement, Hindenburg a accusé le fondateur de Nikola, Trevor Milton, d’avoir fait de fausses déclarations sur la technologie de la société afin de se développer et de nouer des partenariats avec des constructeurs automobiles.

Naturellement, Nikola a rejeté ces affirmations, qualifiant le rapport de « travail à succès pour le profit des ventes à découvert, motivé par la cupidité ». La société a déclaré qu’elle avait contacté et informé la « Securities and Exchange Commission », les gendarmes de la bourse, de ses « préoccupations concernant le rapport Hindenburg ». Ils ont également retenu les services d’un cabinet d’avocats concernant d’éventuelles poursuites judiciaires.

En somme, d’un point de vue graphique, le titre est sans aucun doute très volatil. Étant actuellement dans un genre de triangle descendant, il sera intéressant de suivre les développements de cette histoire. Enfin, pour ceux qui désiraient « investir » dans ce titre sur un horizon plus long terme, nous vous invitions à faire vos devoirs et de rester à l’affut des développements de cette histoire qui auront sans aucun doute un impact majeur sur le titre.

 

Rebondissement dans la bataille entre Tiktok et Donald Trump!

Oracle (NYSE : ORCL) est apparu dimanche soir en tant que vainqueur surprise de l’entente avec Tiktok, contre Microsoft (NASDAQ : MSFT). Cet accord avec Oracle découle principalement d’une nouvelle proposition qui aurait été faite au gouvernement américain.

En effet, TikTok aurait récemment présenté une proposition au gouvernement américain qui permettrait à sa société mère chinoise, ByteDance, de conserver la propriété, mais d’externaliser la gestion des données dans un univers infonuagique. Un proche de la firme chinoise a déclaré que l’entreprise avait choisi Oracle comme son « partenaire technologique » américain dimanche après-midi et que les entreprises avaient négocié l’accord dans le but de répondre aux préoccupations des régulateurs américains.

De plus, un autre élément possible de la proposition serait que ByteDance puisse déplacer son siège social en dehors de la Chine pour atténuer les craintes que la société mère soit soumise aux lois chinoises qui obligent les entreprises, si elles y sont « invitées », à partager des données dans leurs systèmes avec le gouvernement.

D’ailleurs, le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin et le secrétaire au Commerce américain Wilbur Ross se sont exprimés à la fin de la semaine dernière, réitérant qu’ils sont prêts à entendre l’offre, a déclaré un haut responsable de l’administration.

En somme, les dirigeants d’Oracle ayant des liens étroits avec le président américain pourraient être bien placés pour répondre aux attentes de la maison blanche après que M.Trump ait joué un rôle actif en soulevant des préoccupations concernant TikTok. L’accord impliquerait probablement Oracle, un géant des logiciels d’entreprise mieux connue pour vendre des technologies de base de données aux entreprises pour les aider à gérer leurs opérations, en prenant une participation dans l’entreprise, a déclaré l’un de proches du dossier.

Enfin, d’un point de vue négociation active, Oracle semble très sensible aux péripéties telles que le démontre le graphique ci-dessous. Ainsi, il peut être un titre à ajouter sur votre liste de surveillance.

 

Qu’est-ce que la journée des quatre sorcières?

La journée des quatre sorcières est une journée ou l’expiration simultanée des options sur actions, des contrats à termes sur action, des contrats à terme sur indices boursiers et des contrats d’options sur indices boursiers se produis en simultanée, le même jour. Cela se produit quatre fois par an, soit le troisième vendredi de mars, juin, septembre et décembre.

En effet, les contrats à terme et contrats d’options, contrairement à une action, ont une date d’expiration. De ce fait, des paris importants ont été placés sur ces marchés, et le jour des quatre sorcières constitue le moment où les négociants ayant pris ces paris devront décider s’ils renouvelleront leurs contrats à terme et conserveront une position dans un contrat non expiré, ou clôtureront leur position à terme, ce qui pourrait consister en un achat ou une vente, selon la direction de leur position d’origine. Ainsi, cette journée génère une augmentation de négociation ( donc du « spread » ), de volume et de la volatilité, car les contrats qui se trouvent exercés à expiration peuvent nécessiter l’achat ou la vente du titre sous-jacent.

D’ailleurs, en raison de l’augmentation du volume, du risque de fluctuations anormales des prix et d’un biais statistique qui peut empêcher certaines stratégies de négociations intraséances de fonctionner correctement durant ces journées, il est pertinent de faire preuve de prudence, particulièrement pour les spécialistes des transactions courts termes, lors de ces journées.

En somme, il existe également la journée des trois sorcières et des deux sorcières qui sont des journées ou il y a des expirations d’options et de contrat à terme également, seulement de moins de produits. Par exemple, la journée des deux sorcières se produit normalement le troisième vendredi de chaque mois, sauf en mars, juin, septembre et décembre. Les classes d’actif qui peuvent entrer dans la catégorie des doubles sorcières comprennent les options sur actions, les options sur indices, les contrats à terme sur indices boursiers ou les contrats à terme sur actions simples. Naturellement, plus il y a de produits qui expirent la même journée, plus il y a de possibilités de vivre une hausse de volatilité.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance et contributeur chez DayTrader Canada

Sources :

https://www.cnbc.com/2020/09/14/nikola-details-false-and-misleading-information-of-short-sellers-fraud-claims.html
https://seekingalpha.com/article/4373987-nikola-is-collapsing-under-pressure?lift_email_rec=false&utm_medium=email&utm_source=seeking_alpha&mail_subject=nikola-is-collapsing-under-the-pressure&utm_campaign=nl-morning-briefing&utm_content=link-0
https://hindenburgresearch.com/nikola/
https://www.washingtonpost.com/technology/2020/09/13/microsoft-tiktok-bid-rejected/
https://seekingalpha.com/news/3613506-oracle-chosen-to-acquire-tiktok-u-s-tech-partner-updated?utm_medium=email&utm_source=seeking_alpha&mail_subject=msft-oracle-chosen-to-acquire-tiktok-u-s-as-tech-partner-nbc-says&utm_campaign=rta-stock-news&utm_content=link-1
https://www.cnbc.com/2020/09/14/oracle-confirms-deal-with-tiktok-owner-bytedance-to-become-trusted-technology-provider.html
https://www.thebalance.com/triple-witching-1031135
https://www.investopedia.com/terms/t/triplewitchinghour.asp
https://www.investopedia.com/terms/q/quadruplewitching.asp
https://www.investopedia.com/terms/d/doublewitching.asp

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.

Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.

DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

 

Add comment


Solve : *
19 + 24 =