Billet Boursier

Le Bitcoin de retour à ses hauts de tous les temps!

Le Bitcoin de retour à ses hauts de tous les temps!

Le Bitcoin de retour à ses hauts de tous les temps!

Le Bitcoin a établi un nouveau record lundi après avoir atteint un sommet de plus de 19 900 $ dollars américains mardi après avoir fortement retracé la fin de semaine dernière.

« La correction Bitcoin n’a pas duré longtemps » selon Craig Erlam, analyste principal du marché chez Oanda. Il a déclaré que la monnaie pourrait être sur le point d’atteindre encore une fois de nouveaux sommets. D’ailleurs, selon M. Erlam encore une fois , entrer dans un « territoire inconnu et le coup de pouce psychologique qui découlerait d’un mouvement comme celui-ci pourrait propulser Bitcoin plus haut ». Il vise 20 000 $ à court terme.

De plus, récupérer des pertes importantes n’est pas inhabituel pour Bitcoin. En effet, la dernière fois qu’il a plongé de 10% en une journée, le 10 mai dernier, il n’a fallu que quatre jours pour récupérer.

Enfin, le rallye de plus de 150% de Bitcoin cette année coïncide avec un flux constant d’investissements institutionnels dans l’actif numérique et dans l’infrastructure cryptographique. D’ailleurs, le dernier investissement en date d’aujourd’hui a été fait par Guggenheim Partners LLC, qui a déclaré vendredi dans un communiqué que le fonds pourrait investir jusqu’à 10% de ses capitaux alloués aux opportunités macro de 5,3 milliards de dollars dans une fiducie Bitcoin.

En somme, l’adoption par les institutions des cryptomonnaies représente un très grand pas vers une adoption plus généralisée de ces derniers. En revanche, tout n’est pas encore gagné. La plus grande question, principalement pour les banques, ne provient pas de Bitcoin lui-même, mais de ce qui vient ensuite d’autant plus que ses défauts en tant que mode de paiement sont bien connus. Naturellement, les banques centrales et de nombreuses entreprises s’efforcent de trouver une alternative de marché de masse qui pourrait les résoudre. Ce sera ainsi à suivre dans le futur.

Nikola Motors encore dans l’eau chaude

Les actions de Nikola (NASDAQ : NKLA) ont chuté de près de 27% lundi à la suite de l’annonce de General Motors (NYSE :GM) qui renonçait à une participation dans le démarrage du camion électrique et que les deux aient déclaré abandonner leurs projets de construction du Badger, la camionnette qui devait s’adresser au public.

De ce fait, si on se souvient en septembre dernier, les constructeurs automobiles ont annoncé un accord de deux milliards de dollars qui donnait à GM une participation de 11% dans Nikola afin de fournir la technologie de batteries et de piles à combustible ainsi que pour produire le pick-up Badger.

Au lieu de cet accord préalablement négocié, les deux entreprises ont signé un nouvel accord qui appelle à l’utilisation de la technologie des piles à combustible à hydrogène GM dans les camions de moyenne et longue distance de Nikola, selon le communiqué commun.
Le nouvel arrangement réduit considérablement l’importance de la relation entre les entreprises qui comprenait l’investissement direct de GM dans Nikola.

D’ailleurs, Nikola a déclaré qu’il « rembourserait tous les dépôts de commande précédemment soumis pour le Badger », qui s’élevaient à 6,9 millions de dollars, selon le dernier rapport financier trimestriel de Nikola.

Enfin, le titre a également chuté mardi, la journée où les investisseurs initiaux pouvaient commencer à vendre leurs actions. En effet, cet événement a libéré mardi jusqu’à 166 millions d’actions pour la première fois depuis que le producteur de voitures est en bourse.

De cette façon, la baisse de plus de 16% démontre clairement un sentiment négatif des investisseurs initiaux dans l’entreprise. Il sera alors très intéressant de voir l’évolution du titre dans les prochaines semaines. Nous sommes pour le moment sur un support important, s’il venait à se briser, le prochain support se situe autour de 14.50 $.

En somme, cet événement est bien malheureux pour les investisseurs qui pensaient investir dans une entreprise du futur. Il sera intéressant de voir si l’entreprise sera en mesure de se remettre de tous ces scandales.

Phénomène intéressant en décembre : le rallye du père Noël

Après un mois de novembre impressionnant, la magie de Noël pourrait venir continuer la magie sur Wall Street. En effet, selon «The Stock Trader’s Almanac», un fournisseur de longue date d’analyse des tendances cycliques et saisonnières, les cinq derniers jours de bourse de l’année et les deux premiers jours de bourse après le Nouvel An, produisent, la grande majorité du temps, des rendements positifs. Il s’agit du « Santa Claus rally » ou du rallye du père Noël.

Ainsi, ce rallye du père Noël se définit comme une hausse des marchés les cinq derniers jours de bourse de l’année et les deux premiers jours de bourse suivants le Nouvel An. Le rendement moyen cumulatif au cours de ces journées est en moyenne de 1,4% et les rendements sont positifs durant les sept jours de ce rallye.

De ce fait, selon plusieurs acteurs du milieu, cet événement pourrait prendre forme cette année grâce aux dernières bonnes nouvelles de vaccin, de la Réserve fédérale américaine qui ajoute des capitaux à investir en fin d’année et d’un sentiment général d’optimisme sur les marchés. Une autre théorie dit que de très gros investisseurs institutionnels, dont certains sont plus vendeurs à découvert et pessimistes, ont tendance à partir en vacances dans le temps des fêtes, laissant le marché aux plus petits investisseurs, qui, eux sont généralement plus acheteurs et optimistes.

En revanche, historiquement, il est nécessaire d’être prudent après cette féérique période. En effet, au cours des deux dernières années, le marché a chuté de plus de 2% à la suite du temps des fêtes. De plus, il ne faut pas oublier que nous sommes toujours dans une période incertaine, donc s’il n’y a pas de reprise à la suite de ce rallye, cela peut être le signe d’un marché baissier à venir.
En somme, après avoir eu une année des plus rocambolesque au niveau boursier, il sera très intéressant de savoir si elle se terminera de façon optimiste ou pessimiste.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance. Analyste et contributeur chez DayTrader Canada.

Source :

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-11-30/bitcoin-rallies-toward-19-000-after-biggest-rout-since-pandemic
https://www.cnbc.com/2020/11/30/bitcoin-rallies-back-over-the-weekend-and-breaks-above-19000-again.html
https://www.bnnbloomberg.ca/what-bitcoin-s-new-record-means-for-wall-street-1.1529898
https://www.azcentral.com/story/money/business/tech/2020/11/30/general-motors-drops-funding-nikola-motors-badger-truck-paused-phoenix/6462061002/
https://www.cnbc.com/2020/11/30/gm-nikola-announce-reworked-smaller-deal-focused-on-fuel-cell-supply-deal.html
https://www.investopedia.com/terms/s/santaclauseffect.asp
https://www.barrons.com/articles/get-ready-for-the-santa-claus-rally-1513396429

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.
Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.
DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

Add comment


Solve : *
23 − 3 =