Billet Boursier

Comment est-ce qu’un appel de marge peut avoir un impact sur les marchés?

Comment est-ce qu’un appel de marge peut avoir un impact sur les marchés?

Qu’est-ce qu’un appel de marge?

Un appel de marge se produit lorsque la valeur du compte sur marge d’un investisseur tombe en dessous du montant requis par le courtier.

Ainsi, un appel de marge se réfère spécifiquement à la demande d’un courtier qu’un investisseur dépose de l’argent ou des titres supplémentaires dans le compte afin qu’il passe au-dessus de la valeur minimale, appelée marge de maintien.

Un appel de marge est généralement un indicateur qu’un ou plusieurs des titres détenus dans le compte sur marge ont perdu beaucoup de valeur. Lorsqu’un appel de marge se produit, l’investisseur doit choisir de déposer plus d’argent sur le compte ou de vendre une partie des actifs détenus sur son compte.

Il est important de comprendre qu’un appel de marge ne peut avoir lieu que dans le cas où un compte sur marge d’un investisseur contient des titres achetés avec de l’argent emprunté (généralement une combinaison de l’argent de l’investisseur et de l’argent emprunté au courtier de l’investisseur). En effet, lorsqu’un investisseur (et même un fonds d’investissement) paie pour acheter et vendre des titres en utilisant une combinaison de ses propres fonds et de l’argent emprunté à un courtier, cela s’appelle de l’achat sur marge. De cette façon, les capitaux de l’investisseur dans le titre sont égaux à la valeur marchande des titres moins le montant des fonds empruntés à leur courtier. Un appel de marge est déclenché lorsque les actifs (soit la liquidité et la valeur des titres) de l’investisseur, en pourcentage de la valeur marchande totale des titres, tombent en dessous d’un certain pourcentage requis (appelé marge de maintien).

Enfin, si l’investisseur n’a pas les moyens de payer le montant nécessaire pour porter la valeur de son portefeuille à la marge de maintien du compte, le courtier peut être contraint de liquider les titres du compte sur le marché.

Finalement, vous trouverez ci-dessous un calcul général pour calculer le prix exact auquel une action doit baisser pour déclencher un appel de marge. Fondamentalement, cela se produit lorsque la valeur du compte ou la valeur nette du compte est égale à l’exigence de marge de maintien du compte (MMC). La formule serait exprimée comme suit:

Valeur du compte = (Prêt sur marge) / (1 – MMC)

Pour donner un exemple concret, supposons qu’un investisseur ouvre un compte sur marge avec 5 000 $ de son propre argent et 5 000 $ empruntés à son courtier. Il achète 500 actions d’une action sur marge au prix de 20 $. Supposons que l’exigence de marge de maintien de cet investisseur soit de 30%.

Le compte de l’investisseur contient 10 000 $ d’actions. Dans cet exemple, un appel de marge sera déclenché lorsque la valeur du compte tombe en dessous de 7142,86 USD, soit un prêt sur marge de 5000 USD / (1 – 0,30), ce qui équivaut à un cours de l’action de 14.28 USD par action.

Comment est-ce qu’un appel de marge peut avoir un impact sur les marchés?

Vendredi dernier, une quantité très importante de titres de technologies détenus par le fonds spéculatif de New York Archegos Capital se sont vu être liquidés par ce dernier. En effet, la cause de cette vente de feu était un appel de marge par les prêteurs du fonds d’Archegos Capital.

De ce fait, l’ancien directeur de Tiger Asia, Bill Hwang, a été contraint à vendre 20 milliards de dollars d’actions à la suite de son incapacité à respecter les obligations de marge envers ses courtiers, principalement des banques telles que Crédit Suisse, Goldman Sachs et plusieurs autres. Cela a conduit à des chutes d’actions comme ViacomCBS (NASDAQ :VIAC) et Discovery (NASDAQ :DISCA) s’effondrant de plus de 25% au cours de la journée et les actions cotées aux États-Unis de Baidu et Tencent Music, basées en Chine, ont chuté de 33 à 48%.

La clé de cette chute est l’effet de levier démesuré du fonds d’investissement. Ainsi, Bill Hwang aurait bâti d’immenses positions dans ces titres par le biais de swaps, un type de dérivé que les investisseurs négocient de gré à gré ou entre eux sans avoir à divulguer publiquement les avoirs. Ces swaps impliquent généralement un effet de levier plus élevé.

Dans le cas d’Archegos, l’effet de levier plus élevé se situerait autour de 5x, ce qui signifie que selon Reuters, Archegos avait des actifs d’environ 10 milliards de dollars, mais détenait des positions d’une valeur de plus de 50 milliards de dollars.

De cette façon, on comprendra que la vente aussi rapide de titre sous-jacent et de produits dérivés aura propulsé les titres concernés rapidement à la baisse.

Enfin, ce genre d’événement fait ressortir les débats concernant l’effet de levier maximal obtenu par des produits dérivés par les institutions. Cela fait également ressortir de mauvais souvenirs tels que celui de Long Term Capital Management qui a forcé le gouvernement américain à intervenir pour les sauver. Il sera alors très intéressant de suivre les développements de cette histoire.

Le retour de la guerre commerciale US-Chine?

Mardi, les États-Unis ont signé une déclaration conjointe avec 13 autres pays critiquant le rapport tant attendu de l’Organisation mondiale de la santé sur les origines du Covid-19.

Dans une déclaration conjointe, les gouvernements de l’Australie, du Canada, de la République tchèque, du Danemark, de l’Estonie, d’Israël, du Japon, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Norvège, de la Corée du Sud, de la Slovénie, du Royaume-Uni et des États-Unis ont écrit que le rapport « avait été considérablement retardé et n’avait pas accès à des données et à des échantillons originaux et complets. ».

En effet, la Chine a été à plusieurs reprises accusée par les capitales occidentales (principalement le Royaume-Uni et les États-Unis) d’entraver l’enquête sur les origines de la pandémie du coronavirus à Wuhan y compris l’enquête de l’OMS.

Fait intéressant, les interventions des pays ont eu lieu après que Tedros, le président de l’OMS lui-même ait décrit les problèmes de l’équipe pour avoir accès à toutes les informations qu’elle recherchait. Il a déclaré : « Lors de mes discussions avec l’équipe, ils ont exprimé les difficultés qu’ils rencontraient pour accéder aux données brutes ».

Ainsi, ces derniers événements semblent commencer à attiser à nouveau les cendres encore ardentes que M. Trump a laissées en ce qui concerne ses relations avec la Chine. Pour le moment, la Chine n’a pas encore bronché. Cependant, une contre-attaque de la Chine pourrait relancer assez facilement la guerre économique préalablement lancée par l’administration Trump. Il sera alors très important de suivre cela dans les prochaines semaines et les prochains mois.

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance, Analyste et contributeur chez DayTrader Canada

Sources :

https://www.investopedia.com/terms/m/margincall.asp
https://www.cbc.ca/news/business/hedge-fund-archegos-margin-call-1.5968607
https://www.theguardian.com/world/2021/mar/30/who-criticises-chinas-data-sharing-as-it-releases-covid-origins-report
https://www.cnbc.com/2021/03/30/us-joins-13-other-nations-in-criticizing-whos-china-covid-report.html
https://www.reuters.com/article/us-usa-markets-blocktrades-fallout-analy-idUSKBN2BM0CG
https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-04-01/leveraged-blowout-how-hwang-s-archegos-blindsided-global-banks
https://www.cnbc.com/2021/03/29/the-archegos-blowup-and-its-ripple-effect-across-markets.html?__source=androidappshare
https://www.investopedia.com/terms/l/longtermcapital.asp
https://www.cnbc.com/2021/03/30/wall-street-reels-from-archegos-fire-sale-with-questions-on-regulation.html
https://www.economist.com/finance-and-economics/2021/03/31/archegos-a-family-office-brings-nomura-and-credit-suisse-big-losses
https://www.cbc.ca/news/business/hedge-fund-archegos-margin-call-1.5968607

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.
Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.
DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

Add comment


Solve : *
26 × 17 =